Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Trop d’allergènes, responsables des eczémas de contact

Par Brigitte-Fanny COHEN le 18/11/2019


Brigitte-Fanny COHEN

Née en 1972, Chroniqueuse santé

@b_cohen1972

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


La peau est menacée par de multiples substances, pouvant entraîner un eczéma de contact. Trouver l’allergène responsable est indispensable.


Bijoux fantaisies, ceintures, téléphones portables, clés, pièces de monnaie, vêtements, chaussures, cosmétiques, déodorants, savons, shampoings, teintures, peintures, colles, métaux...

Beaucoup d’objets de notre quotidien peuvent provoquer, chez certaines personnes, un eczéma de contact. En cause : le nickel, le chrome, le formaldéhyde, le cobalt ou encore les parabens etc… Les allergènes sont multiples et fréquemment d'origine professionnelle.

Au contact de la peau, ils peuvent déclencher une réaction allergique, souvent localisée autour de la zone de contact, qui entraîne une poussée d’eczéma locale ou généralisée. Cette dernière se manifeste par une inflammation, des plaques rouges et des vésicules accompagnées de démangeaisons. Cette réaction peut survenir, même en l’absence de terrain génétique.

Plusieurs jours sont parfois nécessaires avant que les symptômes ne disparaissent complètement, même si le contact avec la substance allergisante a cessé.


Une substance désormais indésirable


La particularité de l'eczéma de contact est qu'il se déclenche subitement dans la vie adulte.

Alors que depuis des années on porte le même parfum ou le même collier, le moindre contact avec eux déclenche un beau jour une réaction cutanée ! Pourquoi ? Parce qu’au fil du temps, le passage à travers la peau de molécules allergisantes (celles du parfum, celles du nickel du collier) a stimulé le système immunitaire.

La peau passe en quelque sorte d'un état de tolérance à un état de sensibilisation, et n'accepte alors plus le contact avec une substance désormais devenue indésirable. C'est ainsi que le parfum ou le collier, pourtant familiers, vont générer un eczéma.

Une maladie fréquente avec la manipulation de produits professionnels : des teintures pour les coiffeurs, du ciment pour les maçons, des gants en latex pour les chirurgiens peuvent aboutir, au fur et à mesure des années, à un eczéma de contact.

Bien sûr, il faut identifier l’allergène : c’est parfois facile mais lorsque cela n’est pas évident, le médecin procède à un interrogatoire minutieux et le cas échéant à des tests cutanés : il applique différents allergènes sur la peau afin d’observer une éventuelle réaction locale. Il faut traquer le produit responsable et l’éviter, car c’est actuellement le seul moyen de se débarrasser de cette forme d’eczéma.


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus