Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Mieux vivre avec un eczéma des mains

Par Brigitte-Fanny COHEN le 25/11/2019


Brigitte-Fanny COHEN

Chroniqueuse santé

@b_cohen1972

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


2,5 millions de Français sont concernés par l’eczéma! Une partie d’entre eux souffre d’eczéma des mains, une maladie particulièrement mal vécue.

L’Eczéma Chronique des Mains (ECM) peut rester isolé : le patient n’a de l’eczéma que sur les mains. Ou bien il peut apparaître dans un contexte d’eczéma généralisé.

L’ECM survient par successions de crises ou poussées (où la peau est rouge et gratte) et d’accalmies (où la peau présente un aspect sec). Il concerne essentiellement les adultes, avec une majorité de femmes, car il est souvent provoqué ou aggravé par des produits ménagers ou professionnels. Le froid, l’excès de chaleur et le stress sont aussi des facteurs de risque.



Un sentiment de honte


Une enquête* a récemment montré qu’il s’agit d’une maladie particulièrement handicapante au quotidien.

L’ECM complique les gestes de la vie courante pour 85% des patients : avec de nombreuses difficultés pour cuisiner, se laver, se maquiller, se raser voire conduire ou s’habiller. L’ECM crée aussi un sentiment de honte chez 82% des patients et affecte la vie sociale et la sexualité. Sans oublier la vie professionnelle qui est perturbée dans 79% des cas. A tel point que 38% des patients sont obligés de changer de travail.

« Pour l’eczéma modéré, les crèmes à la cortisone restent le traitement de référence. Elles calment efficacement les démangeaisons, mais à cause des récidives il faut souvent prévoir des cures prolongées. Une fois l’inflammation maîtrisée, l’hydratation quotidienne de la peau à base d’émollients est primordiale pour reconstruire la barrière cutanée et éviter la sécheresse de la peau. Quand l’eczéma est plus sévère, on prescrit des immunosuppresseurs : l’eczéma étant un excès d’immunité, ces médicaments vont donc baisser légèrement les défenses immunitaires. Ils sont très efficaces mais peuvent comporter des effets secondaires, par exemple l’hypertension ou l’hyperpilosité », explique le Dr Pierre-André Bécherel, dermatologue, à l’Hôpital Privé d’Anthony (92).

De grands espoirs reposent sur les biothérapies, des médicaments qui parviennent à cibler avec précision et à bloquer la molécule ou la cellule « clé » qui intervient dans l’activité de la maladie. Une biothérapie est déjà disponible, sous forme injectable. Un traitement bien toléré qui représente une avancée incontestable pour les patients souffrant d’un eczéma sévère des mains.


*Enquête BoHEM (février 2019) : première étude menée par l’Association Française de l’Eczéma et Reso Eczéma, qui permet d’évaluer le fardeau des patients atteints d'ECM.


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus