Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Insomnies : attention à l’alimentation

Par Brigitte-Fanny Cohen le 13/02/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Née en 1972, Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


Une alimentation riche en glucides raffinés (pâtes, riz, pain blanc…) pourrait favoriser les troubles du sommeil, particulièrement chez les femmes de plus de 50 ans.



Constat d’une étude française menée en 2015 par l’INVS/MGEN : 16% des Français déclarent souffrir d’insomnies. Selon l’OMS, 20 à 30% des occidentaux seraient même concernés. De nombreuses recherches menées à travers le monde tentent de comprendre l’origine de ce trouble. Une étude parue récemment dans The American Journal of Clinical Nutrition pointe du doigt l’alimentation. Et plus précisément ceux qu’on appelait autrefois les « sucres rapides » : les glucides raffinés. Parmi eux : les pâtes, le riz blanc, le pain blanc, les boissons et aliments industriels qui contiennent des sucres ajoutés… Même s’ils n’en sont pas la seule cause, ils favoriseraient les insomnies chez les femmes de plus de 50 ans. Car ce sont les données de plus de 50 000 américaines qui ont été décryptées pour cette étude. Ces résultats pourraient bien concerner hommes et femmes, tous âges confondus.


L’œuf et la poule


Mais on est en plein paradoxe de la poule et de l’œuf. Quelle est la cause ? Est-ce l’insomnie qui pousse à manger davantage de glucides raffinés ? Ou ces aliments sont-ils réellement à l’origine de ces troubles du sommeil ? Les chercheurs ne tranchent pas mais penchent pour incriminer les glucides raffinés. “Lorsque la glycémie augmente rapidement, l'organisme réagit en libérant de l'insuline, et la baisse de glycémie qui en résulte peut entraîner la libération d'hormones comme l'adrénaline et le cortisol, qui peuvent nuire au sommeil”, explique James Gangwisch, auteur principal de l'étude. En revanche, l’étude montre que les femmes qui consomment des fruits, mais pas de jus de fruits industriels, ne sont pas sujettes aux insomnies. Cette étude évoque une recherche réalisée sur des souris par l’Université de Virginie. Elle avait montré que l’horloge biologique était perturbée par une consommation fréquente d’aliments riches en calories. Parmi eux : les glucides raffinés. Si on est sujet aux nuits blanches, il faut donc adapter ses repas, surtout celui du soir, et éviter non seulement ces glucides raffinés mais aussi les graisses et les fritures, trop caloriques. Attention au café, un excitant, mais aussi à l’alcool : dans un premier temps, il peut induire l’endormissement. Mais ensuite il dégrade la qualité du sommeil, favorise le ronflement et l’insomnie. Le faux ami du sommeil par excellence !


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus