Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Des bactéries dans les cosmétiques

Par Brigitte-Fanny Cohen le 22/06/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


On savait déjà que les téléphones portables, les claviers d’ordinateur ou encore les réfrigérateurs étaient des nids à microbes s’ils n’étaient pas régulièrement nettoyés. Une nouvelle enquête menée par des chercheurs de l’Université Aston de Birmingham (Angleterre) pointe aussi du doigt de nombreux produits de maquillage que nous appliquons chaque jour sur notre visage : lorsqu’ils sont utilisés, ils sont contaminés par des bactéries potentiellement dangereuses. En cause également les éponges servant à appliquer du fond de teint ou de l’anti-cerne.



Sensibiliser les consommatrices



467 produits ont été passés au crible : eye-liners, mascaras, rouges à lèvres, ombres à paupière, fonds de teints …. Résultat : 70 à 90% d’entre eux sont contaminés par des bactéries, susceptibles de provoquer des infections de la peau ou des yeux, des voies urinaires ou encore des intoxications alimentaires. En haut de ce triste palmarès : les eye-liners, particulièrement chargés en microbes. En revanche, les rouges et les brillants à lèvres présentent les contaminations les plus faibles. Une mention particulière pour les éponges cosmétiques qui semblent contenir les bactéries les plus nocives. Et pour cause : elles ne sont que rarement nettoyées, tombent souvent par terre, et sont laissées humides après avoir servi, ce qui crée un terrain favorable à la prolifération de bactéries de toutes sortes. Les chercheurs plaident pour qu’une meilleure information soit délivrée aux consommatrices, afin qu’elles lavent régulièrement leurs éponges et pinceaux à maquillage, et qu’elles ne conservent pas trop longtemps les produits de beauté déjà entamés. La majorité d’entre eux ont une date de péremption. Celle-ci s’exprime par un petit symbole en forme de boîte, dans lequel est inscrit le nombre de mois d'utilisation après ouverture : 6M signifie 6 mois, 12M pour 12 mois etc… Des consignes à respecter !



Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus