Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

La chaleur, ennemie des spermatozoïdes ?

Par Brigitte-Fanny Cohen le 24/11/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


On le sait avec certitude : ce qui augmente la température des testicules peut entraver la fertilité. La chaleur affecte la quantité et la mobilité des spermatozoïdes. C’est pourquoi les testicules ont besoin d’une température de 2 à 3°C au moins inférieurs à celle du reste de l’organisme… Et c’est sans doute pour cette raison que la nature les a placés à l’extérieur du corps. « L’augmentation de la chaleur augmente le stress oxydatif et son cortège de conséquences néfastes : fragilisation de la membrane des spermatozoïdes, fragmentation de leur ADN, mauvais fonctionnement de leur système de production d’énergie grâce aux mitochondries, ce qui modifie leur mobilité et augmente la mort cellulaire de ces gamètes », explique le Pr Stéphane Droupy, chef du service d’urologie au CHU de Nîmes et auteur de « Demain, tous infertiles ? »*. 


Pizzaiolos, métallurgistes, travailleurs de pressing


Dans cette nouvelle étude, dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue Current Biology, les chercheurs ont observé qu’une augmentation de 2 degrés chez les petits vers, appelés Caenorhabditis elegans, a conduit à multiplier par 25 les dommages créés sur  le matériel génétique de leurs spermatozoïdes par rapport ceux qui n’étaient pas exposés. « Des études chez l’homme montrent aussi que, pour une simple augmentation de 1°C, on remarque une baisse de 14% de la production des spermatozoïdes », poursuit le Pr Droupy. Attention à certaines professions soumises à des températures élevées comme les cuisiniers, pizzaiolos, métallurgistes, boulangers, travailleurs de pressing… Attention également aux gestes de la vie quotidienne : la position assise en voiture pendant 2 heures augmente la température testiculaire de 2°C. Les bains chauds, jacuzzi, saunas, hammams accroissent aussi la température et doivent être évités chez les hommes qui ont des difficultés à devenir papa.


*éditions First

 





Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus