Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Enfants à la plage : protection et prévention

Par Brigitte-Fanny Cohen le 20/07/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


En 2017 la France a recensé plus de 15 000 nouveaux cas de mélanome. Ce cancer de la peau extrêmement dangereux a provoqué près de 1 800 décès. On sait aujourd’hui avec certitude que les coups de soleil reçus pendant l’enfance favorisent l’apparition des mélanomes à l’âge adulte. Il faut donc absolument protéger les enfants. « Leur peau, plus fine, laisse plus facilement passer les UVA et les UVB. Les cellules de la peau sont donc en prise directe avec le soleil : leur ADN est moins protégé et par conséquent plus sensible aux mutations », explique le Pr David Khayat, cancérologue, ancien Président de l’Institut National du Cancer. C’est pourquoi les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux effets cancérigènes des rayonnements UV. Tous, sans exception. Ce n’est pas parce qu’un enfant est brun qu’il a moins besoin d’être protégé. Les adultes, en fonction de leur phototype –peau blanche ou mate, yeux bleus ou foncés, cheveux blonds ou bruns – sont inégaux face au soleil. Pas les plus petits qui sont en danger lorsqu’ils sont trop exposés.




Attention aux yeux



Attention plus particulièrement aux bébés. « Avant l’âge d’un an, il faut absolument les laisser à l’ombre. Afin de protéger leur peau mais aussi leurs yeux, très sensibles : leur cornée, plus fine, et leur cristallin, plus transparent, laissent plus de rayons UV atteindre la rétine, ce qui peut provoquer de graves dommages oculaires à court et à long terme », indique le Pr Khayat. Le parasol n’est pas un bouclier totalement efficace. Certes l’enfant semble à l’abri des rayons directs mais il reçoit 30% des rayons ambiants par la réflexion du sable. De même, il ne faut pas les croire en sécurité lorsqu’il y a du vent ou des nuages. Les consignes des autorités de santé sont répétées inlassablement d’année en année, et il faut les suivre: limiter l’exposition des enfants, éviter les heures d’ensoleillement maximum entre 12H et 16H, les mettre à l’ombre le plus possible et, à la plage, les couvrir d’au moins un tee-shirt, un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil. Et leur appliquer de la crème solaire d’indice 30 minimum. A noter également qu’un tee-shirt en coton assure une bonne protection : mais lorsqu’il est mouillé, il devient transparent et joue nettement moins bien son rôle de rempart contre les rayons UV.




Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus