Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Attention aux examens du sein « faussement positifs » après un vaccin Covid !

Par Brigitte-Fanny Cohen le 04/05/2021


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


Deux publications ont donné l’alerte : celle du Journal of the American College of Radiology, et celle d’une radiologue spécialiste en imagerie mammaire, sur le site de l’Université John Hopkins aux Etats-Unis. En effet, après avoir été vaccinées, certaines patientes présentent des gonflements de leurs ganglions lymphatiques. Ceux-ci peuvent fausser les résultats de leurs échographies, souvent demandées après une mammographie, créant ainsi des diagnostics erronés de cancer du sein. Et des angoisses bien compréhensibles ! 

 

Rassurer les patientes


« En effet, toute vaccination a pour but d’entraîner une stimulation du système immunitaire, en particulier au niveau des ganglions lymphatiques. La vaccination contre le Covid 19 est réalisée dans la partie haute du bras : par conséquent, les ganglions de l’aisselle, du côté du bras vacciné, sont stimulés et peuvent se trouver congestionnés », explique le Dr Jean-Michel Vannetzel, cancérologue, président de l’Institut du Sein Henri Hartmann. Cette imagerie peut inquiéter le radiologue. C’est pourquoi il doit interroger la femme quant à une éventuelle vaccination récente qui expliquerait l’échographie faussement positive. « Il doit aussi s’assurer, en renouvelant l’échographie, du caractère passager et donc du retour à la normale de cette congestion ganglionnaire, permettant de rassurer la patiente », poursuit le Dr Vannetzel. Le mieux serait bien sûr de ne pas programmer la vaccination contre le Covid juste avant ce type d’examen, mais on n’a pas toujours le choix ; la patiente doit juste informer le radiologue de cette vaccination et ce dernier pourra rectifier le diagnostic et lui éviter des frayeurs inutiles.

 





Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus