Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Les huîtres : aliments stars des tables de fêtes

Par Brigitte-Fanny Cohen le 15/12/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


Les média rapportent régulièrement bon nombre d’intoxications dues à des huîtres. Faut-il céder à la panique ? Bien sûr, une huître crue peut contenir des bactéries et seule la cuisson peut les détruire. C’est pourquoi, en prévention des toxi-infections alimentaires, on déconseille aux femmes enceintes, aux jeunes enfants et aux patients dont le système immunitaire est affaibli, d’en consommer. Le risque bactérien est plus élevé dans les eaux chaudes. En France, les huîtres ne sont pas élevées dans des zones aquatiques à température élevée, mais le risque zéro n’existe pas. Autre réserve : l’huître est riche en purines, précurseurs de l’acide urique. Les personnes souffrant de goutte doivent donc éviter cet aliment afin de prévenir l’apparition de crises. Ainsi que celles qui sont soumises à un régime pauvre en sel.

 

Des vertus aphrodisiaques ?


On peut contrebalancer ces inconvénients par les multiples bienfaits qui autorisent à mettre les huîtres sur la table de Noël ou du réveillon de fin d’année. « D’abord l’huître est une bonne source de protéines animales. C’est un aliment que l’on peut même utiliser dans les régimes amaigrissants : une douzaine d’huîtres renferme une centaine de calories, à peine plus qu’une pomme. Bien sûr, il faut éviter de les manger avec du pain et du beurre, sous peine de voir s’envoler la facture calorique », prévient le Dr Pascale Modaï, nutritionniste. Les huîtres contiennent peu de graisses, principalement des acides gras Omega-3, protecteurs du système cardio-vasculaire et dotés de propriétés inflammatoires. « En plus de l’iode nécessaire au fonctionnement de la thyroïde, les huitres apportent des vitamines A, B12, B3, D, E, du phosphore et des minéraux (cuivre, fer, zinc). Elles sont donc utiles pour la prévention de l’anémie et pour stimuler les défenses immunitaires », ajoute le Dr Modaï. Selon la légende, Casanova en mangeait tous les jours. Mais aucune étude scientifique n’a jamais confirmé que cet aliment possédait des vertus aphrodisiaques.

 




Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus