Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

12 Mai : journée mondiale de la fibromyalgie

Par Brigitte-Fanny Cohen le 12/05/2021


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


La fibromyalgie est un cocktail de douleurs chroniques, de troubles du sommeil, de fatigue et de troubles de l’humeur. Le diagnostic est complexe à établir car les symptômes varient d’un patient à l’autre. Certaines personnes souffrent énormément et sont très handicapées. D’autres le sont moins. Certaines personnes sont très déprimées, d’autres moins. Mais tous les patients présentent des points douloureux précis au niveau de la colonne vertébrale, des genoux, des hanches, des épaules. Ce sont d’ailleurs ces points qui aident à établir le diagnostic. 

 

Une anomalie de la perception de la douleur


La fibromyalgie a été longtemps ignorée voire décriée  car les examens - analyses de sang, imagerie médicale – ne révèlent ni anomalies, ni lésions, ni inflammation. Du coup, les patients étaient parfois catalogués de malades imaginaires et pendant longtemps beaucoup de médecins ont eu du mal à reconnaître l’existence même cette maladie. Autre particularité : elle concerne très majoritairement les femmes, probablement pour des raisons hormonales et génétiques. Mais on ne le sait pas avec certitude. Récemment des études scientifiques ont mieux permis de comprendre la cause de ces douleurs énigmatiques. « En réalité, la fibromyalgie s’explique aujourd’hui par une anomalie de la perception de la douleur, une perception qui est pour ainsi dire pilotée par notre cerveau et notre moelle épinière. Chez les bien-portants, il y a une sorte d’équilibre entre les fibres nerveuses et les substances qui transmettent la douleur, et les fibres nerveuses et les substances qui court-circuitent la douleur. Chez les fibromyalgiques, il y a vraisemblablement un déséquilibre entre les deux, à l’origine d’une sensation douloureuse beaucoup plus importante », explique le Pr Serge Perrot, rhumatologue, responsable du centre de la douleur de l’hôpital Cochin. L’enjeu des traitements consiste à améliorer la prise en charge de la douleur, en favorisant notamment l’accès aux médecines complémentaires, très efficaces dans la fibromyalgie, comme l’hypnose, la relaxation, la psychothérapie, la balnéothérapie. Et de mieux rembourser ces soins. 

 





Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus