Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

La réalité virtuelle au secours des fumeurs

Par Brigitte-Fanny Cohen le 28/05/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


Cette nouvelle approche s’inspire des thérapies cognitives et comportementales, utilisées pour traiter les phobies : peur du vide, des araignées, de la foule... L’idée maîtresse consiste à se confronter progressivement à l’objet de sa phobie afin de l’apprivoiser et s’en débarrasser. Pour cela, il faut commencer par des séances de psychothérapie et de relaxation. « L’objectif c’est de lutter contre le craving : cette envie incompressible et soudaine de fumer. On apprend aux patients à mieux la gérer, grâce à la relaxation et à la modifications de leurs pensées : par exemple, se dire que prendre son café sans sa cigarette sera quand même un moment agréable, voire meilleur ! C’est important de lâcher prise pour mieux agir ensuite », explique le Dr Eric Malbos, psychiatre à l’hôpital de la Conception à Marseille.




Casque 3D sur la tête



Place ensuite à six séances de réalité virtuelle. Casque 3D sur la tête, le patient est immergé dans des situations virtuelles où la tentation de fumer est forte : un embouteillage, une soirée entre amis, un bar de plage… Les personnages de synthèse sont très réalistes, d’ailleurs ils lui proposent une cigarette... « Guidé par le thérapeute, le patient doit appliquer les méthodes apprises pour surmonter le craving: il faut accepter son envie de fumer. Mais s’orienter vers d’autres activités comme la relaxation ou une activité qui va créer une émotion : écouter de la musique par exemple... Ainsi le patient pourra se libérer de la cigarette», explique le Dr Malbos. 97 personnes ont participé à une étude, réalisée à l’hôpital de la Conception à Marseille. Les résultats, publiés en 2018, ont montré l’efficacité de cette méthode. « 72% des patients n’ont pas repris le tabac après 8 semaines de suivi, on note aussi une diminution du craving. Nous publierons bientôt les résultats d’un suivi sur 12 mois », indique le Dr Malbos. A venir, des études pour évaluer l’efficacité de combinaisons de traitements : réalité virtuelle et patches à la nicotine, par exemple. Avec l’espoir d’en optimiser les effets.




Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus