Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

Mars Bleu: un test à faire chez soi pour dépister le cancer colorectal

Par Brigitte-Fanny Cohen le 07/03/2020


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


Avec plus de 17 000 décès et 43 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année en France, le cancer colorectal se hisse sur un triste podium: il est désormais le 3ème cancer le plus fréquent -après le cancer du sein et celui de la prostate- et le 2ème cancer le plus meurtrier en France, après celui du poumon.

Pourtant, détecté tôt, ce cancer guérit dans 9 cas sur 10. Les personnes qui présentent des risques particulièrement élevés, notamment à cause d’antécédents héréditaires, doivent être suivies de façon spécifique, avec des coloscopies régulières : un examen, certes invasif, mais qui permet de visualiser le colon de l’intérieur, de repérer les polypes et toutes autres lésions suspectes. Et de les retirer.




Plus simple et plus performant




Pour tous les autres Français entre 50 et 74 ans, l’Assurance Maladie propose un dépistage systématique tous les deux ans. « Il consiste à réaliser chez soi, un test de recherche de sang caché dans les selles : un test de dernière génération plus simple et plus performant que le précédent. Il ne nécessite plus qu'un seul prélèvement de selles contre six auparavant. Il détecte 2,5 fois plus de polypes et 2 fois plus de cancers. La coloscopie doit être de proposée en cas de test positif», explique le Pr Christophe Cellier, gastro-entérologue à l’Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris. Pour inciter le public concerné à se faire dépister, une campagne de sensibilisation est relayée par les médecins généralistes et les pharmaciens durant tout le mois de mars. Des plaquettes d’information sont remis aux patients. Ces derniers n’ont pas de frais à avancer.

Le kit est remis gratuitement par le médecin traitant et l'analyse du test est automatiquement prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie. Les patients ont tout à gagner : plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds et plus les chances de guérison sont importantes.


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus