Préparations Magistrales
by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être by Aprium

Votre Dose Quotidienne de Bien-être

ARTICLE

La Vitamine D : un rempart contre coronavirus ?

Par Brigitte-Fanny Cohen le 19/01/2021


Brigitte-Fanny Cohen

Chroniqueuse santé

Experte en actu santé, Brigitte-Fanny Cohen rédige chaque jour des chroniques sur les innovations thérapeutiques et les astuces pour venir à bout des maux du quotidien.


Récemment, plusieurs études ont montré que les patients, dont les taux de vitamine D dans le sang étaient faibles, présentaient un risque accru de développer des formes plus graves de Covid-19. En France, l’Académie nationale de médecine affirme même que cette vitamine serait utile dans la lutte contre le coronavirus. La vitamine D a d’ailleurs été prescrite dans certains protocoles de traitement. « C’est logique : le coronavirus est plus dangereux pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Or la vitamine D stimule les défenses immunitaires.  Elle permet notamment de lutter contre cette inflammation, provoquée par les cytokines,  à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu », explique le Pr Gérard Friedlander, physiologiste. 


Un ensoleillement insuffisant


Un niveau suffisant de vitamine D pourrait permettre de se protéger des complications graves mais pas forcément d’empêcher une contamination par le coronavirus. Ce dernier point n’a pas été démontré. Quoiqu’il en soit, 75% de la population française est carencée modérément ou sévèrement. Où trouver la vitamine D ? La source principale, c’est le soleil. Elle est synthétisée par la peau sous l'action des rayons UV. Pour éviter les cancers de la peau, les Français s’exposent moins. « Et au-dessus de la Loire, l’ensoleillement est insuffisant pour assurer des taux adéquats de vitamine D dans le sang.  L’alimentation actuelle n’apporte pas la quantité nécessaire de précurseurs de la vitamine D. La supplémentation est donc conseillée. Une ampoule de vitamine D de 100 000 unités tous les deux mois pendant l’hiver prémunit contre la carence », conseille le Pr Gérard Friedlander. A ces doses, cette supplémentation est sans danger, et son coût est faible : environ 2 € l’ampoule.






Retrouvez-nous sur: Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Twitter 


Partager


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer des contenus personnalisés, analyser notre trafic et optimiser nos services. En savoir plus